Flattr : Une petite révolution

Enfin !

Après deux mois, j’ai fini par recevoir mon invitation à Flattr. Après une premier tour de découverte, je suis désormais en train de tester le système en lui même (en témoigne l’apparition des boutons flattr au sein du blog). Mais commençons d’abord par une petit présentation de flattr.

Présentation

Flattr est un système de micro paiement destiné à promouvoir la création dans tous ses états. Ce projet lancé par Peter Sunde (ancien de The Pirate Bay) and Linus Olsson a pour vocation de faciliter le support des productions numériques par un large publique. A première vue, le système est plutôt simple :

L’internaute lambda (appelons le Bobby) s’inscrit sur Flattr et alimente un compte Flattr destiné à soutenir des producteurs/ artistes. Il rempli ce compte avec la somme qu’il souhaite. Une fois cela fait, il choisit quel montant les artistes / producteurs auront à se partager tous les mois. Bobby étant un jeune travailleur en CDI, il décide de commencer par mettre 10 euros sur son compte Flattr et de n’allouer que 2 euros par mois que les artistes / producteurs auront à se partager de manière équitable. Bobby ayant décidé de verser 2 euros par mois, chaque personne cliqué par Bobby recevra donc : 2€ / nb de clics de Bobby dans le mois.

Lorsque Bobby navigue sur internet, il a la possibilité de supporter un artiste, un blogeur [insert here any web contributor] en cliquant sur le bouton « flattr » du site de cette personne. Au mois de mars, Bobby a voulu testé et à cliqué sur le bouton flattr de son groupe en préféré : les bisounours de l’enfer. C’est là le seul clic qu’il a fait durant le mois. Les bisounours de l’enfer vont donc recevoir 2 euros à la fin du mois sur leur compte Flattr. Le mois suivant (avril), Bobby aime bien le système, il a donc cliqué sur 5 boutons Flattr durant cette période. Chaque personne ayant reçu un clic de Bobby va donc recevoir 0,40€ à la fin du mois (2€ / 5).

Facile non ?

Premier retour

N’écoutant que mon courage, j’ai décidé de tester le système. Je me suis inscrit pour recevoir une invitation à la béta il y a deux mois environ. Je viens à peine de recevoir mon code d’invitation, mais j’avais vraiment souhaité tester ce nouvel outil. Voici donc mon premier retour à son sujet.

Une fois que l’on reçoit son code d’invitation, il est nécessaire de s’inscrier sur le site et de valider son compte. Jusque là, aucun soucis, c’est assez clair et surtout rapide (anglophobes s’abstenir). Une fois votre compte activé, vous êtes invité à ajouter de l’argent sur votre compte et à définir la somme que vous souhaitez donner.

Voici à quoi ressemble la page de gestion de votre compte :

Screenshot flattr numéro 1 : page du compte.

Jusque là tout va bien. Vous êtes ensuite invité à soutenir une contribution… et là… gros blanc. Où est ce que je trouve des contributions à soutenir facilement ? Heureusement, le site de flattr propose divers type de contributions : les textes, les images, vidéos… etc …

Dans un premier temps, pour tester, il est donc facile de trouver une ressource à soutenir, mais par la suite, il faudra évidement avoir la chance de tomber sur un contenu à soutenir. C’est là dessus que j’ai quelques doutes pour le moment. L’idée en elle même est bonne, mais si la couverture médiatique n’est pas suffisante, la porté de Flattr sera trop courte et l’intérêt sera donc quasi nul. Pour le moment, on a une très forte chance de ne pas croiser de bouton Flattr sur un site durant tout un mois.

D’ailleurs, que se passe t-il si l’on ne clic sur rien du tout ? Pour le moment voici ce que dit la F.A.Q. :

– Then your monthly amount is given to charity, we will not keep it.

Littéralement : « Votre contribution mensuelle est offerte en charité, nous ne pouvons la garder ». Allez savoir ce que cela veut dire. Il va falloir que je regarde un peu si il n’y a pas plus de détails ailleurs.

Une fois que vous avez soutenu votre première contribution, vous êtes ensutie invité à fournir vous aussi une contribution (ce post personnellement). Et là…. j’ai bien l’impression que pour le moment nous sommes obligés de passer par le formulaire de soumission d’un contenu disponible sur le site.

A défaut de passer par le formulaire de soumission de contenu, vous avez la possibilité d’ajouter vous même un bouton Flattr sur votre site. Soit en ajoutant un petit bout de script dans le code source, soit en utilisant un plugin de votre gestionnaire de contenu. Pour le moment, il semble que les seuls modules développés le soient pour : mediawiki, drupal et wordpress. Mais je ne doute pas que les modules vont rapidement se multiplier.

Espérons donc que la portée de Flattr s’étende (ce qui au passage va imposer un passage au site multilingue) et qu’il se développe correctement. Le système est intéressant et à du potentiel. Pour le moment cela me plait, je vous en donnerais des nouvelles rapidement.

Et vous, avez vous testé ? Un tel système vous semble t-il viable ?

Edit  du 30/04/2010 :

Encore quelques retours au sujet de Flattr.

Un forum vient d’ouvrir afin d’améliorer le produit et de faire des suggestions. Nul doute qu’il va vite se remplir. Quelques optimisations et améliorations (un bouton plus petit et plus simple notamment) sont en cours et vont arriver rapidement.

Il y a aussi quelques bogues à corriger notamment sur la gestion des comptes / l’inscription. Espérons qu’ils réagissent rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.